Nogent le Bernard

Le nom de Nogent le Bernard provient du latin « novus gens Bernardi », c’est-à-dire « les nouvelles gens de Bernard », nom des premiers seigneurs de la Ferté dont dépendait la paroisse. La commune attire aujourd’hui de nombreux randonneurs grâce à ses chemins mais également grâce à une histoire et un patrimoine exceptionnels.

 

Eglise St Jouin de Marnes

portail roman, église de Nogent le Bernard

Classée Monument Historique, elle date des XIe et XIIe siècles. L’édifice a ensuite été agrandi aux XVIIe et XVIIIe siècles où l'église a été fortifiée (présence de meurtrières dont une pivotante). On y entre par une magnifique porte romane. A l’intérieur, on peut admirer de nombreuses statues en terres cuites dont celle de St Jouin, protecteur de l’église.

 

Château de Haut Eclair

château de Haut eclair, Nogent le Bernard

Récemment restauré, il date de la fin du XVIe et a été remanié au XIXe. Il a été le théâtre d’activités royalistes. Les filles de Sallet, seigneur du lieu, étaient même considérées comme « les héroïnes et les amazones de l’ancienne chouannerie ». Le château a ensuite été vendu et a longtemps servi d’école communale (d’où l’inscription sur le fronton). Aujourd’hui les lieux accueillent des salles de réceptions et des chambres pour accueillir les touristes. A proximité du château, un pigeonnier datant de 1611 comporte une salle de garde et étage avec 800 boulins.

Le menhir de Courtevrais

image en cours

Haut de 5,40 mètres et large de 4 mètres, ce monument mégalithique (classé Monument Historique) atteste d’une présence humaine très ancienne. Autour du menhir, on retrouve de nombreuses dalles de pierres ce qui vaut à l’endroit l’appellation de « champs de pierres ». Le menhir est situé sur une propriété privée.